Histoire

LE VIN DU CAHORS, INSCRIT DANS L'HISTOIRE

Le vin de Cahors est considéré comme un des plus anciens d’Europe : C’est au rythme des conquêtes romaines que la vigne arrive en Quercy il y a 2000 ans. Très vite, les vins de la région apparaissent si bons qu’ils portent tort à la production italienne ! L’empereur ordonne l’arrachage des vignes de Cahors en l’an 92. Il n’est pas obéi…

Apprécié dés la plus haute antiquité, le vin de Cahors a acquis au fil des temps ses lettres de noblesse : vin de messe des poples en Russie, notre « liquer de feu » comme la nommait Clément marot natif de Cahors, a tenu une place privilégiée dans l'histoire de France .

En 1971, grâce aux démarches de Lucien-Emile Reutenauer, le vin de Cahors obtient l'appellation d'origine contrôlée (A.O.C), confirmant une qualité qui n'a jamais été le fruit du hazard. La sélection des cépages est rigoureuse et les contrôles sévéres.

 

LE TERROIR D'ORIGINE DU MALBEC

Cépage originaire de Cahors, le Malbec, également appelé Cot du Auxerrois, produit un vin unique au monde, baptisé « Black Wine » par les Anglos-Saxons.

Il peut être utilisé seul ou assemblé à hauteur de 30% maximum avec duex autres cépages nobles, le Merlot et le Tannat.

Les terroirs de l'appéllation, l'âge des vignes et les différentes méthodes de vinification donnent naissance à des vins aux palettes d'arômes et de gôut qui séduiront amateurs et connaisseurs.

Le vin de Cahors a une couleur rouge vif soutenue à très soutenue, tendant au noir selon les millésimes. C'est un vin généreux, ample en bouche. Au vieillissement, il s'affine, devient velouté et extériorise des arômes fins et complexes.

 



Page lue 1520 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^